Robo Rally

Publié le par Juju



Jeu de 2 à 8 joueurs dès l'âge de 10 ans. Durée : 60 à 180 minutes.


Attention - Danger ! Lasers activés...


Choisissez votre robot et plongez-le dans l'enfer d'une gigantesque usine automatisée. Faites preuves d'audace, de tactique et de sang-froid pour le diriger à travers les multiples dangers de cet univers mécanique et impitoyable. Soyez plus malin, plus rapide, plus fourbe et plus imaginatif que vos adversaires. Détournez à votre avantage les dangers de l'usine, évitez les tirs de laser et précipitez les autres robots dans des puits sans fond. Devenez le Premier, l'Unique, le Seul Programmateur capable d'atteindre tous les drapeaux et gagnez la gloire et le respect de vos confrères. Mais n'oubliez jamais que vos adversaires seront sans pitié à votre égard... et le joueur le plus dangereux pour votre robot rique bien d'être vous-même si vous n'anticipez pas las mauvaises surprises !


Description du jeu

Préparez-vous à jouer à Roborally, la course délirante de robots ! À chaque tour de programmation vous piochez des cartes de Programme que vous allez devoir utiliser pour planifier le déplacement de votre robot. Choisissez-en cinq secrètement et lancez-vous dans une course périlleuse où votre robot devra être le premier à atteindre dans l'ordre tous les drapeaux sans finir au fond d'un puits ou à la casse.
En effet, atteindre les drapeaux n'est pas toujours facile. Votre robot se déplace simultanément avec les robots des autres joueurs, ils vont s'entrecroiser, se rentrer dedans et se tirer dessus avec leur laser. Parfois, le défi est juste de survivre.


Mon avis : Un jeu chaotique où le moindre imprévu dans votre programmation vous coûtera au mieux un éloignement de votre objectif et au pire une destruction pure et simple de votre robot. Un jeu intéressant à partir de 4 joueurs.


Ma cote :
15/20 un très bon jeu d'ambiance mais demandant de minimum de joueurs et un temps certain. Voilà pourquoi on ne lui met que 15/20.

Publié dans Jeux autres

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article