Les aventuriers du rail USA

Publié le par dave and geo

Un jeu de Alan R. Moon

Pour 2 à 5 joueurs à partir de 8 ans

Durée: 30 à 60 min

Petite histoire :

 

Un soir d’automne pluvieux, cinq amis de toujours se retrouvent dans l’un des plus vieux clubs de la ville. Tous ont beaucoup voyagé aux quatre coins du monde pour se rencontrer ce jour précis…

Nous sommes le 2 octobre 1900. Vingt-huit ans plus tôt exactement, l’excentrique Londonien Phileas Fogg pariait la somme de 20.000 livres sterling qu’il bouclerait le tour du monde en 80 jours. Pari gagné.

À l’époque, alors que les journaux relataient le voyage triomphant de Fogg, les cinq amis étaient ensemble à l’université. S’inspirant de ce pari ambitieux, il firent à leur tour un pari, plus modeste il est vrai, dont le vainqueur se verrait remettre une bouteille de Château Margaux pour avoir été le premier à rejoindre le Procope à Paris. Chaque année, ils se retrouvent pour célébrer cet anniversaire et saluer l’exploit de Fogg. Chaque année, une nouvelle expédition, toujours plus difficile, voit le jour, et une récompense, toujours plus onéreuse, est mise en jeu. Aujourd’hui, à l’aube d’un siècle nouveau, il est temps de faire le pari d’un voyage impossible.

L’enjeu : 1 million de dollars !

L’objectif : Traverser par le rail le plus de villes possible des Etats-Unis d’Amérique, en tout juste 7 jours ! Que l’aventure commence…

 

But du jeu :

Le but du jeu est d’obtenir le plus de points. On gagne des points de la manière suivante :

1. En capturant une route entre 2 villes.

2. En reliant par une route, en continu, les deux villes d’une carte Destination.

3. En réalisant le chemin le plus long.

Les points sont enlevés, et non gagnés, si deux villes d’une carte Destination conservée par le joueur ne sont pas reliées en continu à la fin du jeu.

Ma cote  20/20  

Publié dans Days Of Wonder

Commenter cet article

Popol 14/11/2007 11:35

Depuis que mon fils ma appris à y jouer je ne joue plus qu'à çà

Geoff-Belgium 31/10/2006 17:40

Le meilleur jeu à 2 que j'aie encore jms essayer. On ne se prend pas la tête comme aux échecs on ne s'arrache pas les cheveux qd les dés ne sortent pas comme à colons de catane et une minime part de chance pimente le jeu.