Tigre et Euphrate

Publié le par Lucky

 
Guide créé par lucky un grand merci pour nous avoir permis de le placer sur notre site.
 
Ayant déjà fait un nombre de parties conséquentes, je vais essayer d’apporter quelques éléments de stratégie et quelques conseils pour Tigre et Euphrate.
Je ne prétends pas être une référence mais j’espère que cela donnera au moins à quelques-uns d’entre vous quelques idées pour vos futures parties. J’espère aussi que certains pourront aussi m’éclairer et enrichir mes connaissances sur cet excellent jeu car je suis loin et vraiment loin de l’avoir cerné en totalité !
 
DEBUT DE PARTIE :

• Pas grand chose à dire sur le placement initial, mise à part que, (et cela vaut surtout pour une partie à 4 joueurs) il vaut mieux y regarder à 2 fois avant de placer un chef au centre étant donné que le risque de conflits externes risque d’être plus important par la suite.
• Il est aussi important de ne pas permettre à vos adversaires de placer un chef sur une case où il dispose du soutien d’au moins 2 temples. Les tuiles rouges sont précieuses aussi en début de jeu et il serait dommage de donner " gratuitement " du soutien à un adversaire.
• Placer son chef rouge dans des royaumes où les chefs de vos adversaires manquent de soutien est souvent judicieux : de cette manière vous les obligez à affaiblir leurs positions ou à vous donner des cubes rouges.
• Un minimum de tuiles rouges est nécessaire également en début de partie, il ne faut pas hésiter à changer des tuiles si vous en manquez cruellement. En effet, il est très préjudiciable d’avoir des chefs éjectés tôt dans le jeu et il faudra d’autant plus de temps pour vous réimplanter étant donné que vous manquez justement de tuiles rouges.
• Il est aussi intéressant de disposer ses chefs dans un même royaume que de les dispatcher dans les divers royaumes.
 
 
MILIEU ET FIN DE PARTIE :

• Si vous avez un chef avec de nombreux partisans dans le royaume un soutien minimum de 3 temples est nécessaire pour prémunir les conflits internes.
• De la même manière, si vous avez des chefs forts dans des royaumes, n’hésitez pas à combler les cases vides où des chefs adverses pourraient s’implanter et provoquer des conflits internes avec vos chefs forts.
• Si vous êtes en position de force sur la carte, gardez de nombreuses tuiles rouges pour vous prévenir des conflits internes.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
TRESORS :

• Ils sont très utiles et cela à n’importe quel moment du jeu. Par conséquent, ne rechignez jamais à aller en chercher un même si cela vous coûte un petit peu de temps.
• De la même manière, évitez que vos adversaires n’en accumulent trop facilement, surtout à 4 joueurs où les écarts sont souvent faibles lors du décompte final.
 
CONFLITS INTERNES :

• Pensez toujours au fait que lorsque vous provoquez un conflit interne, vous serez moins apte à vous défendre pour ce type de conflit immédiatement après étant donné que vous aurez certainement moins de tuiles rouges sous la main.
• Parfois même si vous êtes en mesure de gagner un conflit interne en position de défenseur, il vaut parfois mieux le perdre si vous jugez que cela n’est pas très préjudiciable ou que vous ayez besoin de vos tuiles rouges dans un futur proche pour un conflit important pour vous.
• Même si ce type de conflit ne se joue que sur une couleur, les issues des combats sont tout aussi incertaines. Etant donné qu’ils coûtent chers en tuiles rouges, faites attention si vous vous engagez dans ce type de conflit.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
CONFLITS EXTERNES :

• Il est parfois primordial de se retirer avec un chef pour éviter de donner à un de vos adversaires de nombreux points de victoire dans un conflit externe, si vous sentez que vous n'avez aucune chance de le gagner. Surtout si vous supposez que celui-ci manque de cubes de la couleur en question.
• Dans certaines configurations, n’oubliez pas qu’il peut être intéressant de provoquer des conflits externes auxquels vous ne participez pas pour vous installez en conflit interne dans un second temps, sur des cases rendues vides par l’éviction de chefs vaincus.
• Ca n’a l’air de rien, mais l’ordre de résolution des conflits a (comme vous le savez) une importance majeure lors de conflits externes. Essayez donc d’anticiper au mieux les issues des différents conflits, même ceux auxquels vous ne participez pas.
• Lorsque vous envisagez de provoquer un conflit externe avec votre seconde action, faites attention au fait qu’un de vos adversaire ne vous provoque pas en conflit interne par la suite sur une des case laissée vide par le conflit externe que vous envisagez de faire.
• En accord avec ceci, si rien ne presse pour un conflit externe, il vaut mieux le déclencher avec sa première action, pour disposer de la seconde pour s’implanter ou boucher les trous.
 
 
MONUMENTS :

• La construction des monuments est certainement l’aspect le plus intéressant du jeu. Et quand les construire, LA question du jeu. Ce ne sont pas seulement de gros producteurs de points de victoires, ils permettent et c’est une conséquence directe, de ne plus se soucier des couleurs concernées.
• Ne construisez jamais de monuments si vous n’êtes pas en mesure de les défendre à court terme, c'est-à-dire dans les 3,4 tours qui suivent. Si vous pouvez tenir ce délai, cela vaut certainement le coup de les construire, car ils vous auront déjà pas mal servi et il est fort possible que vous les repreniez par la suite.
• Les tuiles bleues, noires et vertes sont plus importantes en soutien que les rouges, car moins nombreuses. Un monument à socle à base bleue, noire ou verte demande encore plus d’attention à sa construction que les autres.
• Parfois, il est intéressant de construire un monument dans les couleurs dans lesquelles certains de vos adversaires sont forts ou ont des chefs avec beaucoup de partisans dans leurs royaumes. En effet, dans ce cas ils seront moins disposés à abandonner leurs positions privilégiées.
• Pensez également que lorsqu’il y a un monument de construit, il y a souvent un petit temps d’attente avant que les autres réagissent. En effet, la plupart du temps, les joueurs attendent qu’un autre intervienne pour prendre ensuite la place toute chaude. Le premier joueur qui s’attaque à un monument est généralement celui qui le garde le moins longtemps.
 
 
TUILES CATASTROPHES :

• Elles sont très précieuses la plupart du temps. Et comme leur nombre est limité, il convient d’en faire bon usage. Il ne faut pas hésiter à les utiliser relativement tôt dans le jeu si vous pensez qu’elles entraînent des situations qui vous sont très bénéfiques, car il est souvent plus rare de les utiliser à bon escient en fin de jeu car les royaumes étant plus grands, il est plus difficile de les scinder.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
REMARQUES GENERALES :

• Il est très utile d’observer d’une part, quelles sont les couleurs de tuiles que vos adversaires posent sur le plateau les quelques tours avant que vous provoquiez des conflits les concernant. De cette manière, vous serez plus apte à juger des diverses issues des combats ou de vous rétracter si nécessaire.
D’autre part, essayez de voir quelles sont les couleurs faibles et fortes de vos adversaires : il n’est pas dangereux de les laisser accumuler des cubes dans les couleurs supposées fortes. Par contre, empêchez-les de s’approvisionner dans les couleurs faibles en éjectant les chefs concernés du plateau par conflits externes ou internes.
• N’hésitez pas non plus à abréger la partie si vous pensez avoir une avance confortable en changeant vos tuiles dans le vide ou à prendre les trésors restants sur la carte.
• Gardez en mémoire également que poser 2 tuiles par tour entraîne normalement 2 points de victoires. Ca n’a l’air de rien mais c’est quand même 2 points ! Cela vous permet en plus d’équilibrer plus facilement vos couleurs.
• Enfin ne jouez jamais avec la dynastie des buffles, ils sont moches, ont des têtes d’ânes et surtout ne gagnent jamais !!!

Voilà c’est fini et merci à ceux qui auront pris le temps de me lire. N’hésitez pas à émettre vos critiques ou à poser vos questions !
 
Merci à lucky pour ce magnifique guide.

Publié dans Conseils stratégiques

Commenter cet article

Geoff 06/02/2007 16:38

J'ai peut-être vu un peu grand dans les images :-)