Les piliers de la Terre

Publié le par L'équipe des aventuriers

lespiliers.jpegUn jeu pour 2 à 4 joueurs dès l'âge de 12 ans
Durée + ou - 90 min

Petite histoire :

L’Angleterre, début du 12ème siècle. Le Père Philippe de Kingsbridge a un rêve: il veut construire la plus grande cathédrale du monde. Pour ce faire, il a besoin d’architectes expérimentés. Ils travailleront ensemble à la construction du monument, chacun d’entre eux employant ses propres ouvriers afin d’apporter la plus grande contribution à la construction de la cathédrale. Les architectes emploient d’ambitieux artisans. Ils cherchent désespérément à récupérer les matériaux de construction - la pierre, le bois et le sable. Tout ce qui manque peut être acheté au marché des constructeurs. Mais, les architectes auront bien d’autres choses à craindre que seulement leur travail à la construction de la cathédrale. Par simple caprice, le Roi prélève des impôts spéciaux. Vos projets peuvent tomber à l’eau si vous venez à manquer d’or. Il est donc judicieux, de temps en temps, d’implorer la faveur du Roi. Il sera peut-être de bonne humeur – il pourrait même vous avoir laissé une pièce de métal que vous recherchez désespérément. Une audience avec l’Évêque peut aussi s’avérer utile, puisque cela procure une protection contre des forces plus puissantes (sous la forme d’événements inattendus). Parfois, le destin sourira aux maîtres-artisans ; parfois, il retardera leur progression. Des personnages importants pourront même soutenir vos plans. À la fin, le prestigieux monument - Les Piliers de la Terre – atteindra la voûte céleste, le Paradis. Qui y aura contribué le plus et aura acquis la meilleure réputation ? Seul le joueur qui aura exploité son or, ses artisans et son temps de la manière la plus efficace remportera la partie.


But du jeu :

- Le but du jeu est de gagner le plus de points de victoire. À la fin de la partie, celui qui aura progressé le plus loin sur la piste des scores sera déclaré vainqueur.
- Généralement, on gagne des points de victoire en employant des artisans pour construire la Cathédrale, à l’aide des matériaux de construction, à la fin de chaque tour.

Mon avis : Un jeu de placement, très bien ficelé. Le jeu est magnifique, les ouvriers et contremaîtres de couleurs ressemblent à des ouvriers et non pas à des cubes. Le plateau est explcite bref une finition exemplaire.

Ma cote : 16/20 je ne lui met  que 16 car pour ma part je trouve que la chance intervient un peu trop à mon goût mais pour les joueurs qui aiment lorsque la chance vient pimenter le jeu je le leur conseille vivement.

Publié dans Jeux autres

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article